lundi 27 juillet 2015

[Témoignage] Vincent, 26 ans, un passionné au rayon marée

Aujourd'hui nous rencontrons Vincent, employé de 26 ans, qui travaille dans un rayon marée. On le sait, un rayon métier requiert une grande exigence et il est vecteur de l'image de marque du magasin. En quelques mots, que penses-tu de ton rayon ?


Ce rayon demande à se lever très tôt le matin. C’est un rayon qui se veut physique car la mise en place de l’étal demande beaucoup d’énergie. Ce dernier se doit d’être propre, varié de produits et créatifs. Il faut séduire les clients.

vendredi 17 juillet 2015

Le web va-t-il bousculer l’industrie agroalimentaire ?

La transformation digitale massive des entreprises est en marche. Aujourd’hui, de l’automobile à l’hôtellerie en passant par la grande consommation, nombreux sont les secteurs d’activité à guetter attentivement toutes les initiatives pouvant détrôner leur leadership. 

Car à moins d’être passé à côté de l’actualité, tous les secteurs sont potentiellement dans la ligne de mire de la transformation numérique, et éventuellement connaîtront à terme ce qu’on appelle plus communément aujourd’hui une Uberisation. Par Uberisation il faut comprendre que tous les secteurs seront un jour attaqué par les opportunités qu’offre le numérique. L’industrie agroalimentaire n’y échappera pas. Déjà plusieurs start-up ont lancé des projets prometteurs et remettent en question des politiques opérationnels. Mobeye notamment, une application qui pourrait à terme remplacer les commerciaux terrains, s’est déjà vue récompensé.

[Témoignage] Charles, chef de rayon en Guyane.

Aujourd’hui témoignage sous fond d’exotisme puisque nous rencontrons Charles, un chef de rayon DPH chez Géant Casino… en Guyane ! Bienvenue. Tu as souhaité raconter ton expérience et présenter les spécificités certainement très intéressantes liées à un département d’Outre-mer. Avant toute chose, peux-tu te présenter ?


Oui. Alors je suis rentré dans la grande distribution par hasard par le biais de l’ECAL à Rouen « Néoma business School ». Comme beaucoup je suppose, c’est un milieu que je ne connaissais pas et qui m’a de suite énormément intéressé. Le virus du commerce a été très contagieux pour moi.